Pharmacie Meysen SPRL 3990 Peer : Home > NOZINAN 25 MG 20 COMP

Prénom:
     
Nom:
     
Email:
     
Votre question / remarque:
     
NOZINAN 25 MG 20 COMP
SANOFI BELGIUM
20 comprimés sécables
Thumbnail image for https://media.medipim.be/media/450x450/bab2a25b8208894f8969c26d8b539703.jpg
NOZINAN 25 MG 20 COMP
Thumbnail image for https://media.medipim.be/media/450x450/bab2a25b8208894f8969c26d8b539703.jpg
https://media.medipim.be/media/450x450/bab2a25b8208894f8969c26d8b539703.jpg

Prix TVA comprise: Tous les prix mentionnés sont exprimés TVA comprise et sous toute réserve d’une erreur d’édition ou d’un changement de prix émanant du fabricant.

5,99 €
Code CNK: 122283
Réservation possible
Conseils d'experts
Livraisons en PEER: commandé en semaine avant 15h, livré aujourd'hui!
Livraison gratuite à partir de 50 €

Ce médicament ne peut pas être expédié. Prescription

Une prescription est nécessaire. Ce médicament ne peut pas être expédié. Non expédiable

Thumbnail image for https://media.medipim.be/media/450x450/49f995a4e6b692e093d12e7c8543a7b6.jpg
NOZINAN 25 MG 20 COMP
Witte, ronde tablet met breekgleuf aan één zijde en de inscriptie 'NOZINAN 100' op de andere zijde.
Plus
Informations importantes
C’est un médicament.
Ce produit est seulement disponible sur prescription. Conformément à la législation, vous pouvez seulement le réserver et venir le retirer et le payer dans notre pharmacie. Merci de votre compréhension. Lisez attentivement la notice.
Lisez aussi notre information à ce sujet : utilisation judicieuse des médicaments.
  • Peut avoir de l'influence sur votre capacité à conduire et/ou sur vos réactions
Des questions spécifiques?

Conservation

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.

NOZINAN comprimés pelliculés 25 mg et 100 mg – NOZINAN solution injectable 25 mg/mL: A conserver à une température ne dépassant pas 25°C, à l’abri de la lumière.

NOZINAN 40 mg/ml mL solution buvable en gouttes : À conserver à l’abri de la lumière.

Non ouvert : Pas de précautions particulières concernant la température Après première ouverture : à conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

Attention : NOZINAN 40 mg/mL solution buvable en gouttes : Durée de conservation après première ouverture : 6 moisNe pas utiliser ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage après « EXP ». La date d’expiration fait référence au dernier jour de ce mois.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

Vidéos

En général

Ce médicament contient la substance active Lévomépromazine.

La lévomépromazine appartient au groupe des phénothiazines, un groupe de médicaments antipsychotiques (neuroleptiques). Levopepromazine réduit les effets de substances naturelles dans le cerveau, principalement la dopamine.

Les médecins peuvent prescrire ce médicament dans le traitement de:

  • maladies mentales graves, lors de la pêrte de contrôle sur le propre comportement.
  • agitation psychomotrice (agitation).

Nos meilleurs conseils

Prévention de la chute: adaptation de l'habitation

Chemin d'accès et terrasse:

  • Attention à ce qe le carrelage soit bien égalisé.
  • Les feuilles, la mousse et la neige peuvent rendre les surfaces flissantes et lisses. Faites attention à bien tout dégager.
  • Un carrelage détaché doit être réparé.
  • Un chemin d'accès doit être libre de tout obstacle. Supprimez des objets encombrants.

Éclairage:

  • Assurez-vous que toutes les pièces de la maison soient éclairées adéquatement. Surtout avec les escaliers et le couloir entre la chambre et la salle de bain.
  • Un éclairage automatique avec capteur peut être utile.

Téléphone:

  • Ne placez pas votre téléphone à un endroit trop élevé afin que vous puissiez y accéder facilemment.
  • Choisissez un endroit central pour votre téléphone afin que vous puissiez le retrouver rapidement. Un téléphone portable est recommandé.
  • Donner une clé de votre domicile à un membre de la famille, un ami ou un voisin.
  • Il peut être utile de déposer auprès de votre téléphone une liste avec les numéros de téléphone en cas de besoin d'aide. Programmez les numéros dans votre téléphone afin que vous puissiez atteindre quelqu'un rapidement.
  • Un système d'alerte peut être installé dans votre maison. Vous pouvez utiliser celui-ci au cas où vous n'arriviez plus à accéder à votre téléphone.

Escaliers:

  • Les tapis de vos escaliers doivent être bien fixés.
  • Ne déposez pas d'objets dans l'escalier.
  • Ne déposez pas de tapis en bas de l'escalier.
  • Fixez une bande adhésive anti-dérapante sur les marches de votre escalier.
  • Ne vous rendez jamais sur des marches instables ou sur une échelle.
  • Collez un auto-collant fluoréscent sur la première et la dernière marche de votre escalier.
  • La rampe de votre escalier doit être solide. Si possible équipez votre escalier d'un rampe à chaque côté.
  • Fournissez un éclairage suffisant sur et autour de l'escalier.

Revêtements de sol:

  • Assurez-vous qu'aucun objet ne reste trainer sur le sol. Essayez de ramasser tout immédiatement.
  • Essayez de garder le sol propre et sec. Vous pouvez aussi bien tomber, glisser ou trébucher sur l'eau, la poussière, des miettes ou des légumes.
  • Posez aussi peu que possible de tapis. Si vous souhaitez tout de même en poser, choisissez un tapis avec un système anti-glissement.
  • Fixés tout câble au mur.

Salle de bain et toilette:

  • Le sol de la salle de bains doit être sec. Un carrelage humide peut être très glissant.
  • Équipez la salle de bain et la toilette de poignées.
  • Déposez éventuellement un tapis anti-dérapant dans la baignoire ou la douche. Un tapis anti-dérapant à côté de la toilette peut également être utile.
  • Pour vous laver, asseyez-vous à l'évier ou dans la douche. Il existe des sièges de douche spéciale, mais une chaise de jardin en plastique peut aussi être utilisée, si elles rentre dans votre cabine de douche.

Chambre à coucher:

  • Procurez-vous un second téléphone (portable). ceci vous permettra de ne pas devoir vous dépêcher pour répondre à un appel en temps utile.
  • Choisissez une hauteur de lit idéale, afin que vous puissiez facilement entrer et sortir du lit. Il est préférable que vos pieds touchent le sol lorsque vous vous asseyez sur le bord du lit.
  • Votre interrupteur de lumière devra de préférence être accessible de votre lit.

Prévention de la chute: utilisation de médicaments

  • Évitez autant que possible la prise de calmants ou de somnifères car ceux-ci risquent de vous donner des vertiges. S'il vous arrive de devoir en prendre tout-de-même, soyez attentif aux effets secondaires possibles. Discutez-en avec votre médecin.
  • Discutez de l'utilisation de médicaments avec votre médecin. Certains médicaments peuvent augmenter le risque de chute.
  • Prenez vos médicament exactement comme indiqué par le médecin (ou le pharmacien).
  • Contactez votre médecin si vous ressentez des effets secondaires.
  • N'oubliez pas que certains médicaments sur ordonnance peuvent aussi provoquer des étourdissements, par exemple, les compléments alimentaires contenant de la valériane...
  • Évitez les mouvements brusques. Soyez prudent lorsque vous sortez du lit ou lorsque vous vous levez de votre chaise ou fauteuil. Tenez-vous bien, ensuite attendez jusqu'à ce que vous n’ayez plus de vertiges.
  • Limitez ou évitez la consommation d'alcool.

Prévention de la chute: Exercices physiques

  • Essayez de bouger chaque jour une demi-heure. Jouez avec vos petits-enfants, prenez l'escalier plutôt que l'ascenseur, travailler dans le jardin, allez au magasin à pied, faites des tâches ménagères...
  • Utilisez une canne ou un rack.
  • Ne restez pas assis trop longtemps. Essayez de bouger un peu toutes les demi-heures, vous pouvez, par exemple vous lever quelque fois et un peu vous promener.
  • Entretenez vos muscles: faites de la marche, du vélo, de la natation...
  • Suivez un cours pour améliorer votre équilibre, par exemple, le tai chi, du yoga, de la gymnastique.
  • Évitez les mouvements brusques. faites attention lorsque vous sortez du lit ou quand vous vous levez de votre chaise ou siège. Tenez-vous bien droit et attendez de ne plus avoir de vertiges.
  • N'oubliez jamais de vous échauffer les muscles avant un effort.
  • Buvez beaucoup d'eau si vous faites des efforts.
  • Demandez à quelqu'un de faire avec vous les exercices à faire si vous n'aimez pas être seul.
  • Faites régulièrement un peu de marche, l'exercice améliore l'état de vos os.
  • Essayez de manger beaucoup de produits laitiers. Demandez à votre médecin ou pharmacien de vous conseiller un complément alimentaire contenant du calcium et de la vitamine D.
  • Arrêtez de fumer et modérez votre consommation d'alcool.

Prévention de la chute: avoir une bonne vue

  • Un contrôle régulier chez l'ophtalmologiste. il vous faudra peut-être faire adapter les verres de vos lunettes.
  • N'empruntez pas les lunettes de quelqu'un d'autre.
  • Assurez-vous que l'éclairage de votre maison soit suffisant. De préférence avec un abat-jour ou du verre dépoli, pour ne pas être aveuglé.
  • Rangez immédiatement car si vous avez du désordre, vous risquez de trébucher.

Prévention de la chute: étourdissement

  • Prenez place sur le bord de votre lit, du fauteuil ou de votre siège avant de vous lever. Laissez pendre vos jambes jusqu'à ce que vous ne soyez plus étourdi.
  • Respirez profondément et à plusieurs reprises.
  • Ensuite rejoignez vos pieds. Mettez-les à plat sur le sol sous vos genoux.
  • Appuyez-vous avec les mains sur vos genoux et levez-vous lentement.

Prévention de la chute: stabilité et mobilité

  • Assurez-vous de porter des chaussures bien adaptées.
  • Portez des chaussures fermées.
  • Choisissez des chaussures avec un talon large, bas, une fine semelle antidérapante avec du velcro ou des lacets.
  • Attachez toujours vos lacets.
  • Ne marchez jamais sur vos bas, mieux vaut alors encore être pieds nus.
  • Prenez soin de vos pieds, traitez les plaies et les points de pression. Une visite chez une pédicure n'est certainement pas un luxe superflu.
  • Choisisssez des pantouffles qui enveloppent bien le pied.
  • Portez éventuellement des orthèses/semelles orthopédiques.
  • Utilisez une canne ou un rack.

Prévention de la chute: éviter la peur de faire un chute

  • Placez votre téléphone (ou vos téléphones) à un endroit central.
  • Disposez les numéros d'urgence près de votre téléphone ou placez-les dans la liste de numéros raccourcis de votre téléphone.
  • Si vous portez un transmetteur d'alarme ou une alarme personnelle, portez-la de préférence autour de votre cou ou poignet. Lors d'une chute, il suffit de presser le bouton pour appeler de l'aide.
  • restez en contact avec vos amis ou voisins. Appelez chaque jour ou visitez-les. Assurez-vous de ne pas vous faire oublier.
  • Donnez une clé de votre domicile à un membre de la famille, à des amis ou voisins.
  • Utilisez une canne ou un rack.

Prévention de la chute: que faire en cas de chute

  • Essayez de rester aussi calme que possible.
  • Assurez-vous de ne pas avoir une température corporelle trop basse: allongez-vous sur un tapis, couvrez-vous avec des journaux, un tapis, une couverture, une veste, des oreillers,...
  • Essayez de prévenir quelqu'un (téléphone, alarme personnelle, appelez, frappez).
  • Essayez de vous redresser si vous ne ressentez pas de douleur intense (par exemple à vos hanches, dans le ventre, à la tête ou dans la région de la poitrine).

Se lever après une chute:

  • Pour rouler sur le ventre, passez votre main au dessus de votre ventre et penchez-vous dans l'autre sens.
  • Appuyez-vous sur vos mains et pieds et poussez jusqu'à ce que vous vous retrouvez sur vos deux genoux.
  • Appuyez-vous sur un meuble robuste et stable.
  • Mettez un pied à plat sur le sol, pliez le genoux et essayez de vous redresser.

Schizophrénie: la phase de rétablissement

Planifier l'avenir

Après une psychose, il est important de reconstruire votre vie. Votre médecin, et éventuellement votre famille, peuvent vous aider à créer un plan d'action: un plan d'avenir. Que peut contenir ce plan:

  • Comment éviter une psychose.
  • Objectifs pour l'avenir.
    • Que voulez-vous atteindre?
    • Comment allez-vous procéder?
    • De quelle aide avez-vous besoin?
  • Souhaits et possibilités dans les domaines de:
    • logement (indépendamment, avec la famille, sous supervision).
    • activités d'éducation, de travail et de tous les jours.
    • contact avec les autres (sport, associations, amis, etc..).
  • Que faire en cas d'urgence:
  • Médicament à utiliser en cas de psychose.
  • Hospitalisation en cas de besoin.

Planifier la journée

Essayez d'instaurer une certaine régularité dans vos activités quotidiennes. Une vie régulière contribue à prévenir le stress. Assurez-vous d'avoir quelque chose à faire. Essayez de trouver des activités qui vous semblent utiles, agréables et qui vous conviennent. Organisez vos activités chaque jour ou chaque semaine.

Exemple de programme journalier:

  • les choses du quotidien, tels que:
    • se lever à un moment précis.
    • manger à des horaires précis.
    • faire des courses.
    • nettoyer, faire la lessive,...
  • payer les factures.
    • aller travailler/faire un bénévolat/aller au centre de jour.
    • faire du sport.

schizophrénie: psychose

Des médicaments et de l'aide externe peuvent vous aider à rester en équilibre pendant une longue période. Cependant, un grand nombre de patients atteints de schizophrénie passent des moments difficiles. Il n'est pas rare qu'ils fassent à nouveau une psychose. La raison d'une nouvelle psychose est parfois connue, par exemple l'arrêt de la prise de médicaments, et parfois non. Une psychose s'annonce souvent par l'apparition de certains signes.

Apprendre à reconnaître les signes annonciateurs

Quels étaient les signes annonciateurs lors d'une psychose précédente?
Demandez aux personnes qui vous entourent s'ils ont vu quelque changer dans votre comportement.
Tenez un journal. Notez-y les choses que vous percevez comme étant des signaux. Notez par exemple:

  • ce que vous avez fait.
  • ce que vous avez ressenti.
  • qui vous avez rencontré.
  • quel médicament vous avez utilisé.
  • si vous avez consommé de l'alcool.


Signaux annonciateurs possibles:

  • être facilement distrait;
  • avoir des pensées étranges;
  • avoir davantage d'intérêt pour la religion, la philosophie et la magie;
  • manque de logique;
  • morosité;
  • irritabilité;
  • manque d'énergie;
  • sommeil de mauvaise qualité;
  • manger moins ou davantage;
  • anxiété;
  • négligence de la propre personne;
  • problèmes à l'école, au travail.

Demandez de l'aide à temps. En demandant de l'aide à temps, vous pouvez limiter les dégâts.

schizophrénie: stress

Le stress peut provoquer une psychose. Gardez votre stress sous contrôle en apprenant a en reconnaître les signaux et en apprenant a vous détendre.

Reconnaître le stress

Un période de stress prolongée provoque des problèmes de santé.

  • Physique: douleurs musculaires, mains moites, troubles du sommeil, palpitations, etc...
  • Psychique: léthargie, irritabilité, agitation, etc...
  • Comportement: problèmes de concentration, inquiétude, cynisme, usage excessif d'alcool, de drogues ou de médicaments, etc..

Garder une vue d'ensemble

Quelques conseils:

  • Utilisez un calendrier pour planifier vos journées.
  • Créez des listes, par exemple:
    • anniversaires de vos proches;
    • courses;
    • médicament à utiliser.
  • Ne surchargez pas votre agenda, planifiez des moments de détente.

Apprendre à se détendre

Pour apprendre à se détendre il existe un nombre d'exercice. La pratique d'un sport est également efficace à cet effet.

Trouble maniaco-dépressif: apprendre à se détendre

Apprenez à reconnaître le stress et essayez de vous détendre lorsque vous sentez la tension augmenter.

Apprendre à reconnaître le stress

Voici quelques symptômes typiques de stress.

  • Physique :
    • muscles tendus;
    • mains moites;
    • maux de tête fréquents;
    • sommeil de mauvaise qualité;
    • palpitations cardiaques;
    • être souvent fatigué(e);
    • hypertension artérielle.
  • Psychique:
    • léthargie, pensées sombres;
    • sentiment d'impuissance;
    • apathie, énervement;
    • facilement irrité.
  • Comportement:
    • manger beaucoup ou très peu;
    • boire de l'alcool pour se détendre;
    • utilisation régulière de calmants et de somnifères;
    • se plaindre, être cynique;
    • tendance à la retraite ou justement être très occupé;
    • ne plus vraiment être capable de profiter.

Des exercices de respiration ou de relaxation musculaire peuvent vous aider à vous détendre. Pensez par exemple au yoga. 

Mener une vie saine

Mener une vie saine permet de s'armer contre le stress de la vie quotidienne.

  • choisissez une alimentation saine et variée.
  • bougez!
  • dormez suffisamment.


Le contact social aide à prévenir le stress.

Organisez des activités agréables. Faites des choses que vous aimez vraiment:

  • allez au cinéma,
  • faites du sport,
  • jardinez,
  • dînez entre amis, etc... ;

Trouble maniaco-dépressif: adaptations au quotidien

Conduite de véhicules

  • Demandez à votre médecin si le médicament que vous utilisez affecte vos compétences de conduite.
  • Ne buvez jamais d'alcool si vous devez conduire. L'alcool peut également renforcer l'effet de ce médicament.
  • Arrêtez tout de suite de conduire lors de la présence des symptômes suivants:
    • vision floue;
    • somnolence;
    • problèmes de concentration;
    • ne plus vous rappeler exactement de la route effectuée.

Loisirs

Choisissez des activités qui vous plaisent et qui vous permettent de vous détendre. Prenez les éléments suivants en considération:

Tenez compte de votre propre rythme. Ne choisissez pas des activités qui risquent de perturber sévèrement votre rythme ou vous causer un manque de sommeil.
Ne dépassez pas vos limites. Prenez beaucoup de repos et détendez-vous à temps. Des activités trop intenses risquent de vous déséquilibrer.
Soyez raisonnable lorsqu’il s'agit de sorties. Comme vous allez vous coucher plus tard que d'habitude, vous allez aussi vous lever plus tard le lendemain. Ceci peut par la suite vous déséquilibrer. Ce changement et un facteur de risque pour l'apparition d'un épisode.
Pensez à vos médicaments. Si vous ne buvez pas assez, la prise de certains médicaments en combinaison avec une transpiration excessive peut conduire à un empoisonnement (lithium). Buvez beaucoup lorsqu'il fait chaud ou lorsque vous faites du sport. Consultez votre médecin ou pharmacien pour plus d'informations.
Consommation d'alcool et de drogues: L'alcool et les drogues peuvent augmenter les effets de certains médicaments. Consultez votre médecin ou pharmacien pour plus d'informations. Ne pas consommer d'alcool ni de drogues à l'annonce d'un nouvel épisode, le risque d'une aggravation de la situation est élevé.

Vacances

Si vous partez en vacance, super, mais attention, ceci peut également vous demander de grands efforts. Comme nous le savons déjà, les grands efforts peuvent être à la base d'un nouvel épisode. Voici quelques conseils afin que tout ce passe pour le mieux.

  • Préparez votre voyage dans les détails.
    • Faites votre valise bien à l'avance.
    • Ce qui vaut également pour d'éventuels achats.
    • Préparez une liste des choses à faire avant de partir.
  • Informez votre médecin/psychologue/psychiatre de votre départ. Composez ensemble une lettre, rédigée en anglais, contenant les informations relatives à votre maladie et une liste de vos médicaments. Si quelque chose devrait se passer, les personnes qui vous soigneront seront immédiatement avertis.
  • Tenez compte des médicaments à prendre.
    • Prévoyez suffisamment de médicaments.
    • Ne mettez pas tous vos médicaments dans votre valise, prenez une réserve dans votre bagage à main.
    • Si vous ne buvez pas assez, la prise de certains médicaments en combinaison avec une transpiration excessive peut conduire à un empoisonnement (lithium). Buvez beaucoup lorsqu'il fait chaud ou lorsque vous faites des activités intenses. Consultez votre médecin ou pharmacien pour plus d'informations. Si vous perdez beaucoup d'eau, vos réserves de sels doivent être approvisionnées. Emportez donc toujours quelque chose de salé avec vous (bonbon à la réglisse salé, noisettes salées, chips,…).
  • Adaptez votre rythme au fur et à mesure. Si vous allez dans une zone à décalage horaire, adaptez déjà votre rythme à l'avance, de chez vous. Vous pouvez par exemple vous lever chaque jour un peu plus tôt et aller vous coucher un peu plus tard.
  • Dormez suffisamment.
  • Ne voyagez pas si vous êtes en période instable. Si vous êtes en début d'épisode lors de votre départ, la situation risque de s'aggraver sur place.
  • Prenez une assurance de voyage qui couvre les frais de tout traitement à l'étranger et de rapatriement. Souscrivez également une assurance annulation, au cas où vous devriez annuler le voyage en raison d'un épisode (avant de partir).  

Trouble maniaco-dépressif: l'annonce d'un épisode

La plupart des épisodes s'annoncent plus ou moins, sont donc précédés de signes. En apprenant à reconnaître les signes, vous pouvez intervenir rapidement, et parfois-même éviter un nouvel épisode de manie ou de dépression.

Signes annonciateurs possibles

Manie

  • beaucoup de mails, coup de fils, sms;
  • un grand nombre de nouveaux amis;
  • penser et parler très vte;
  • grandes dépenses d'argent;
  • irritabilité;
  • insomnie;
  • libido excessive;
  • abondance de nouvelles idées.
Dépression
  • moins ou plus de sommeil;
  • manque d'énergie, d'entrain;
  • aucune envie;
  • manque d'intérêt, ennuie;
  • moins ou davantage d'appétit;
  • ne pas savoir exprimer ses sentiments;
  • sentiment d'abandon;
  • annulation de rendez-vous;
  • tristesse, pessimisme.

 

Comment reconnaître les signes annonciateurs:

  • Que s’est-il passé la fois précédente?
    • Quels étaient les évènements déclencheurs?
    • Quel était votre sentiment?
    • Quels ont été les premiers signes ?
  • Recherchez des informations sur le trouble bipolaire. En vous renseignant sur cette maladie sous tous ses aspects, vous apprendrez à reconnaître les "nouveaux" éléments de votre trouble maniaco-dépressif.
  • Prenez note de vos états d'humeur. Cela vous permettra de reconnaître certaines situations dans le futur. Notez par exemple chaque jour:
    • Comment vous sentez-vous?
    • Comment et combien dormez-vous?
    • Quels médicaments prenez-vous?
    • Qu'avez-vous fait ce jour-là?
  • Tenez un journal. Écrivez vos pensées et vos sentiments. Cela vous permettra de mieux comprendre ce qu'il se passe en vous.
  • Préparez un plan de crise. Notez-y les actions à entreprendre en cas de nouvel épisode. Vous pouvez remplir ce plan en concertation avec votre médecin/psychologue/psychiatre. Notez par exemple:
    • Vos données générales (Nom, adresse, date de naissance).
    • Les informations connues concernant votre trouble.
    • Les médicaments que vous prenez.
    • Les personnes à contacter en cas de problèmes.
  • Parlez avec une personne de confiance. 
  • Recherchez de l'aide professionnelle si nécessaire. Des conversations régulières avec le médecin de famille, un psychothérapeute ou psychologue aident à guérir et permettent aussi de détecter à temps un risque de nouvel épisode. Ces personnes reconnaissent en général les premiers signes plutôt que vous-même.


Éviter un nouvel épisode

Si vous sentez que vous devenez maniaque ou déprimé, vous pouvez prendre certaines mesures afin de ne pas nuire à vous-même ni aux autres.

Voici quelques mesures préventives éventuelles:

  • Donnez les clés de voiture à quelqu'un d'autre afin d'éviter que vous ne preniez le volant. Évitez ainsi les accidents et excès de vitesse.
  • Demandez à une personne de confiance de garder vos cartes bancaires. Cela vous évitera de plumer votre compte.
  • ... .

Si vous ressentez l'annonce d'un nouvel épisode, prenez immédiatement contact avec votre médecin traitant.

Composition

La substance active est le maléate de lévomépromazine.

Les autres composants sont:
Lactose monohydraté
Amidon de blé
Dioxyde de silice colloïdale hydratée
Dextrine 
Stéarate de magnésium
Hypromellose
Macrogol 20 000