Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Epilepsie


En général

Qu'est-ce l'épilepsie?

Quelles-en sont les causes?

Quand faut-il consulter un médecin?

Que pouvez-vous y faire vous-même?

                           




Qu'est-ce l'épilepsie?

L'épilepsie est une maladie neurologique chronique, provoquée par un dysfonctionnement de l'activité électrique du cerveau. Grâce à notre cerveau, nous sommes capables de penser, sentir, voir, entendre,... 

Le cerveau est composé de milliards de cellules, faisant parties de différentes régions ou réseaux. Chaque réseau a sa propre tâche (odorat, vue, mobilité,...). Les cellules du cerveau échangent continuellement des messages par le biais de signaux électriques. Lors d'une crise épileptique, une décharge non contrôlée est envoyée par le cerveau. Ce court-circuit affecte les tâches dirigées par la partie du cerveau affecté. Il est donc possible que le patient n'arrive plus à bouger une jambe normalement ou qu'il n'arrive plus à maintenir un discours cohérent.

Il existe différents types de crises d'épilepsie, divisées en deux groupes principaux: les crises généralisées et les crises partielles ou focales.

Épilepsie partielle

En cas de crise partielle, une partie du cerveau uniquement est impliquée. La plupart des personnes restent conscientes, un nombre plus restreint ne réalise pas ce qu'il s'est passé. Les crises partielles sont subdivisées en:

Partielle simple:
Durée de quelques secondes, pas de perte de conscience. Secousses musculaires d'une partie du corps (ex: jambe, bras)

Partielle complexe
Parfois accompagnée de mouvements involontaires, par exemple: la personne peut tirer sur ses vêtements, bouger les doigts, avaler sans raison, ...

Crises généralisées

Lors d'une crise généralisée, l'ensemble du cerveau est impliqué. Le patient perd presque toujours conscience. Il ne sait donc pas ce qui s'est passé pendant la crise. Les crises généralisées sont subdivisées en:

Absence
Crise de durée moyenne avec altération de l'état de conscience. Ce type de crise peut passer inaperçu, car la personne semble être dans la lune.

Myoclonique
Crise de courte durée, secousses musculaires brusques d'une partie ou de l'ensemble du corps.

Tonique-Clonique

Crise de grande intensité appelée ‘grand mal’. Contractions musculaires accompagnées de convulsions. Ensuite, perte du tonus musculaire.

Atonique

Perte du tonus musculaire durant quelques secondes qui peut entrainer une chute soudaine.

La durée d'une attaque peut varier considérablement, de quelques secondes à plusieurs minutes. Si une crise dure plus de 5 minutes, les services d'urgence doivent être appelés. Si une crise dure plus de 20 minutes, ou si les crises se succèdent rapidement sans que la personne ne se reprenne conscience dans l'intervalle, il s'agira sans doute d'un état de mal épileptique.

Les personnes qui souffrent d'épilepsie arrivent parfois à reconnaître l'arrivée d'une crise. Ce sentiment s'appelle une aura. Les signaux pouvant indiquer une crise sont:

  • des maux de tête;
  • un sentiment étrange dans l'estomac;
  • des vertiges;
  • un sentiment d'irritabilité;
  • un changement de l'odorat.

Le traitement de l'épilepsie vise à la prévention de la crise. Chez environ 70 % des patients, les crises peuvent être prévenues par la prise de médicaments. Lorsque le traitement médicamenteux n'apporte pas d'amélioration, un autre type de traitement pourra éventuellement être considéré: la chirurgie, la stimulation cérébrale profonde (SCP), la stimulation du nerf vague (NVS) ou un régime cétogène.

 


Quelles sont les causes?

Des analyses du cerveau parfois de démontrée que l'attaque a été causée suite à une endommagement du cerveau. Par exemple suite à une méningite, un accident de la circulation, une tumeur, un accident vasculaire cérébral, des anomalies des vaisseaux sanguins... Une anomalie congénitale peut être dans certains cas à l'origine d'attaques cérébrales.

Des facteurs génétiques peuvent jouer un rôle.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une crise d'épilepsie:

  • Alcool, drogues.
  • Ajustement ou changement de médication.
  • Photosensibilité.
  • Stress.
  • Fatigue.
  • Fièvre.
  • Changements hormonaux (puberté, menstruation, ménopause).
 


Quand faut-il consulter un médecin?

Si une crise dure plus de 5 minutes avertissez les services de secours.

Consulter un médecin si vous pensez avoir fait une crise d'épilepsie. Il est important de décrire la crise aussi précisément que possible. Faites vous éventuellement accompagner par un témoin de votre crise. Le médecin pourra vous référer à un neurologue.

 


Que pouvez-vous y faire vous-même?

Les informations sont destinées aux personnes qui offrent de l'aide à quelqu'un qui a une crise d'épilepsie.

  • La crise partielle s'arrêtera de soi-même. N'essayez pas d'arrêter la crise, laissez la suivre son cours. Restez aux côtés de la personne jusqu'à ce que la crise soit terminée. Ensuite, rassurez la personne.
  • Lors de la crise généralisée, l'état de conscience de la personne est troublé. Attention à ce que la personne ne se mette pas, ou d'autres, en danger.
    • Laissez la crise suivre son cours. Restez auprès de la personne jusqu'à ce que la crise soit terminée.
    • Relâchez le col et les vêtements trop serrés.
    • N'insérez rien dans la bouche. Ne donnez rien à boire ni à manger.
    • Il sera peut-être nécessaire d'intervenir dans des situations dangereuses, si le patient se trouve, par exemple, dans la circulation ou dans l'eau. Éloignez tout doucement la personne de tout danger (escalier, objets pointus, ...)
    • Tournez la personne sur le côté et protégez sa tête avec un quelque chose de doux.
    • Avertissez les services d'urgence si la crise dure plus de 5 minutes, ou si les crises se succèdent sans que la personne ne reprenne conscience.
 
 Demandez toujours conseil à votre médecin/pharmacien!