Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Goutte


En général

 


Qu'est-ce la goutte?

Quelles-en sont les causes?

Quand faut-il consulter un médecin?

Que pouvez-vous y faire vous-même?

                        




Qu'est-ce la goutte?

Pour désigner la goutte, Hippocrate utilise au ve siècle av. J.-C., le mot « podagra » , qui est avant tout descriptif puisqu’il signifie en grec « pris par le pied » . Le terme médical est la "goutte". Les crises de goutte sont caractérisées par des douleurs résultant d'une inflammation dans l'articulation. En général, l'articulation touchée se trouve à la base du gros orteil mais elle est parfois aussi située dans le milieu du pied, dans la cheville, le genou ou le poignet. L'inflammation apparaît assez soudainement et se résout habituellement après une à trois semaines.

Les symptômes de la crise de goutte sont:

  • une articulation rouge et enflée;
  • l'articulation est chaude au toucher et douloureuse;
  • parfois une légère fièvre.

Lorsque l'on a eu une crise, le taux de récidive est grand. Au fil du temps, de petits nodules se forment sous la peau. Il s'agit en fait d'accumulations de cristaux d'acide urique qui peuvent affecter les articulations et les reins. Le personnes atteintes de la goutte développent plus rapidement des calculs rénaux.

 


Quelles en sont les causes?

La goutte est le résultat d'une augmentation du niveau d'acide urique dans le sang. L'excès d'acide urique est transformé en cristaux d'acide urique, qui peuvent s'accumuler dans les articulations et provoquer une inflammation. Les facteurs de risque comprennent:

  • héréditaires;
  • âge et le sexe (surtout les hommes plus de 40 ans);
  • obésité;
  • hypertension artérielle, cardiopathie;
  • altération de la fonction rénale.

Certains facteurs ne provoquent pas la goutte mais peuvent provoquer une soudaine augmentation de l'acide urique dans le sang et éventuellement provoquer une crise de goutte:

  • une consommation excessive d'alcool;
  • la chimiothérapie;
  • certains médicaments comme les diurétiques (ressources en eau);
  • une alimentation avec un contenu élevé de purine.
 


Quand faut-il consulter un médecin?

Si une crise est accompagnée  de fièvre ou de malaise, contactez votre médecin.

 


Que pouvez-vous y faire vous-même?

  • Reposez l'articulation atteinte de sorte à ce qu'elle soit légèrement en hauteur et posez y un essuie humide ou de la glace enveloppée dans une serviette.
  • En cas de crise, reposez-vous suffisant.  Epargnez l'articulation un certain temps mais continuez à bouger sans pour autant dépasser votre seuil de douleur.
  • Dès que les douleurs diminuent, bougez afin d'éviter la raideur.
  • Évitez un excès de poids. La perte de poids ne peut pas se produire du poids rapidement car sinon le taux d'acide urique dans le sang risque d'augmenter et peut conduire à une nouvelle attaque.
  • Surveillez votre alimentation. C'est à dire:
    • Évitez l'alcool;
    • Buvez 2 à 3 litres d'eau par jour.
    • Limitez les aliments riches en purine (Oie, le gibier, les abats, les sardines, le hareng, les anchois, la truite, le saumon, la morue, les fruits de mer, les légumineuses, les épinards). Limitez votre consommation de fructose, qui peut augmenter le risque de crise de goutte. Les aliments riches en fructose sont: les fruits, les jus de fruits, les boissons gazeuses sucrées, les gâteaux, les aliments dietétiques et les bonbons pour diabétiques.
    • Mangez régulièrement du poissons- gras pour l'apport d'acides gras-oméga-3 ;
    • Ne sautez pas de repas.
 
 Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien!