Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Maladie de Crohn


En général

Qu'est-ce la maladie de Crohn?

Quelles-en sont les causes?

Quand faut-il consulter un médecin?

Que pouvez-vous y faire vous-même?




Qu'est-ce la maladie de Crohn?

Les parties atteintes alternent avec des parties saines. Des ulcères apparaissent sur la paroi intestinale. Ceux-co peuvent s'enflammer et saigner. Lorsque les plaies guérissent, un tissu cicatriciel est formé. La paroi intestinale s'épaissit et rétrécit le passage. Ce rétrécissement peut également être le résultat d'un gonflement de la muqueuse intestinale. Les symptômes caractéristiques sont:

  • des douleurs abdominales, des crampes intestinales;
  • une perte d'appétit;
  • des diarrhées;
  • une perte de poids;
  • une sensation de malaise général (malaise). 

Après un certain temps, les intestins ne fonctionnent plus correctement. L'es éléments nutritifs ne sont plus absorbées par le corps, ce qui provoque des carences nutritionnelles. Les personnes atteintes ont souvent un manque d'appétit. Ce manque d'appétit peut être provoqué par le prise de médicaments, une carence en zinc (perte de goût), une carence en sodium (avec diarrhée), un sentiment de déprime ou encore la peur de certains aliments. Les hémorhagies et l'absorption réduite de fer peut provoquer de l'anémie. L'état de santé général se dégrade.

Les ulcères peuvent aussi se développer à travers la paroi intestinale sur d'autres organes (la vessie, le vagin) et sur la peau. Une fistule désigne un canal anormal qui relie un organe à un autre, entraînant la circulation de liquides dans un organe auquel ils ne sont pas destinés.

La maladie de Crohn peut également se traduire par des manifestations articulaires, cutanées ou oculaires.

Les premiers symptômes de la maladie de Crohn surviennent le plus souvent entre 15 et 30ans.  

Les personnes atteintes d'une forme sévère de la maladie de Crohn devront avoir recours à une intervention chirurgicale. Lors de l'ablation d'une partie de l'intestin, on a parfois recours a une intervention chirurgicale destinée à pratiquer un anus artificiel en effectuant un abouchement du côlon à la paroi de l'abdomen afin de dériver les selles vers l'extérieur dans une poche régulièrement changée. Cette stomie est souvent provisoire. 

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont un risque accru d’être victimes d’un cancer du côlon.

 


Quelles en sont les causes?

La cause exacte de la maladie de Crohn n'est pas connue. Trois facteurs jouent un rôle:

Système immunitaire
Le système immunitaire dans l'intestin attaque les bactéries présentes dans l'intestin pour une raison inconnue, ce qui provoque une inflammation.

Hérédité
Une prédisposition héréditaire augmente le risque de maladie de Crohn. Environ cinq à dix pour cent des personnes atteintes de la maladie de Crohn ont un membre de la famillequi souffre de la même maladie.

Facteurs environnementaux

Les facteurs environnementaux les plus importants sont le stress et le tabagisme.

Le stress n'entraînerait pas d'inflammation mais aggarve la gravité des symptômes. Si le malade  a moins de stress, il aura moins de symptômes et l'évolution de la maladie sera plus favorable.

Les personnes qui fument ont un risque plus élevé d'avoir la maladie de Crohn. Le tabagisme a aussi une influence négative sur l'évolution de la maladie.

 


Quand faut-il consulter un médecin?

Contactez votre médecin dans les cas suivants:

  • perte de sang lorsque vous allez à selle;
  • diarrhée persistante;
  • douleurs abdominales sévères;
  • perte de poids non désirée forte (plus de trois kilos en un mois);
  • sensation de malaise et fatigue persistant.
 


Que pouvez-vous y faire vous-même?

  • Ne fumez pas.
  • Le stress peut déclencher une poussée et aggraver les symptômes.
    • Évitez le stress.
    • Reposez-vous beaucoup. Dormez suffisamment.
    • Détendez-vous à temps.
  • Alimentation

Il n'existe pas de preuve scientifique que certains aliments causent la maladie de crohn. En principe, vous pouvez manger ce que vous désirez et il est conseillé de vous tenir aux consignes du triangle alimentaire. Choisissez une alimentation variée avec beaucoup de fruits et légumes. Limitez la consommation de graisses et de sucres. Suivez nos conseils nutritionnels:

  • Lors d'une poussée de la maladie, certains aliments peuvent aggraver les symptômes tels que les crampes et les ballonnements. Évitez dans ce cas:
    • les aliments formant des gaz (le chou, le poireau, l'oignon, l'ail, les légumes, les boissons gazeuses, l'alcool, les oeufs et le poissons).
    • les aliments riches en fibres (produits céréaliers complet, légumes crus, fruits frais et fuits secs, noix, graines).
    • les épices fortes.
  • Après un certain temps, la fonction intestinale peut dégrader. Une malabsorption des liquides et les nutriments, entraînant des carences nutritionnelles peut se produire. Dans ce cas, votre médecin vous prescrira des suppléments alimentaires. Ne prenez jamais de compléments alimentaires sans avis médical.
  • Comme l’appétit diminue et que certains aliments ne sont plus tolérés, le risque de malnutrition est réel. Afin d'assurer un état nutritionnel optimal il peut être nécessaire de se faire guider par une diététicienne. Votre alimentation doit contenir suffisamment de substances énergétiques et protéiques. Il sera parfois nécessaire d’avoir recours à une alimentation sur mesure, contenant beaucoup d’éléments nutritifs. Parler en avec votre médecin ou une diététiste. Les produits sont disponibles en pharmacie sous forme de boissons, crèmes et mousses.
  • Lors d’une diarrhée grasse, l'absorption des vitamines liposolubles, de calcium, de zinc et de magnésium est perturbé. Essayez de limiter la consommation de matières grasses. Limitez également les collations riches en matières grasses (biscuits, chocolat, chips, etc.), les sauces à bas d’huile (mayonnaise), les viandes et les charcuteries grasses, le beurre, l’huile...
  • Beaucoup de personnes ayant la maladie de Crohn ont une intolérance au lactose. La consommation d’aliments qui contiennent du lactose provoquent des douleurs abdominales, des crampes, des diarrhées, flatulences et ballonnements. Évitez le lait et les produits laitiers dans le cas présent. Les produits au lait fermenté (yaourt, babeurre) et fromages sont en général bien tolérés.
  • En cas de rétrécissement de l'intestin (sténose), les produits suivants sont à éviter: certains types de fruits: l’ananas, les agrumes, les fruits secs.
    • certains légumes: le céleri, les asperges, les champignons, les légumes crus, les germes de soja, le maïs, la choucroute.
    • le popcorn, les noix.
    • la viande dure et filandreuse.
  • En cas de rétrécissement sévère, il peut être nécessaire mettre en route une alimentation douce ou liquide.
  • En cas de complications graves, le médecin peut envisager de passer au  tube d'alimentation
 
 Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien!

Image tête: Maladie inflammatoire chronique intestinale, Colite ulcéreuse