Login
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

S'inscrire
Mot de passe oublié?
Newsletter
Navigation

Inflammation de la vessie


En général


Qu'est-ce que c'est une cystite ou inflammation de la vessie?

Que puis-je y faire?

Que dois-je dire à mon pharmacien?

Que peut faire mon pharmacien pour moi?

Quand consulter le médecin?


Qu'est-ce que c'est une cystite ou inflammation de la vessie?

La vessie est le réservoir des urines et se trouve dans le bas du ventre. Les urines sont évacuées à l'extérieur par l'urètre. Lors d'une inflammation de la vessie, la paroi interne de la vessie est enflammée, parfois même l'urètre.

Lors d'une inflammation de la vessie, on a généralement mal en urinant. Il se peut que vous deviez aller souvent à la toilette et que vous uriniez chaque fois de petites quantités. Certaines personnes ressentent continuellement le besoin d'uriner. Une cystite peut causer une sensation de pression ou des douleurs dans le bas du ventre ou dans le dos. Les urines ont parfois une odeur désagréable ou sont troubles, elles sont parfois teintées de sang.

Chez les petits enfants, des pleurs et parfois de la fièvre sont les seuls signes d'une inflammation de la vessie.

Quelle en est la cause?

Une inflammation de la vessie est généralement d'origine bactérienne. Les femmes y sont plus sujettes que les hommes, car les femmes ont un urètre plus court. De ce fait, les bactéries peuvent plus facilement pénétrer de l'extérieur dans la vessie. Les personnes qui ne savent pas bien vider leur vessie, par exemple les hommes dont la prostate est plus volumineuse ou les femmes ayant un affaissement de la vessie ont plus de risques d'avoir une inflammation. Chez elles, il reste toujours un peu d'urine dans le fond de la vessie où les bactéries peuvent se multiplier. Ce n'est pas souvent à cause du froid ou des courants d'air que vous aurez une inflammation de la vessie.

Cela peut faire mal?

Une inflammation de la vessie est une affection ennuyeuse et douloureuse. Généralement, on arrive à la soigner correctement. Chez les enfants, l'inflammation peut être due à une anomalie des voies urinaires. Chez les hommes, une inflammation de la vessie est souvent associée à une inflammation de la prostate.

 


Que puis-je y faire?

  • Pour éviter une inflammation de la vessie, il est important de boire suffisamment. Essayez de boire deux litres par jour.
  • En urinant régulièrement, vous éliminez les bactéries. Essayez de toujours bien vous vider la vessie.
  • Chez certaines femmes, une inflammation de la vessie récidive moins vite si elles vont uriner après le rapport sexuel.
  • Boire du jus d'airelle permet parfois d'éviter une inflammation de la vessie.
 


Que dois-je dire à mon pharmacien?

Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

 


Que peut faire mon pharmacien pour moi?

Votre pharmacien peut vous fournir des petits sachets ou des petits pots afin de récolter les urines. Votre médecin pourra ensuite procéder à l’analyse.

 


Quand consulter le médecin?

  • Les hommes dont les symptômes indiquent une inflammation de la vessie doivent toujours prendre contact avec leur médecin.
  • Les femmes qui pensent avoir une inflammation de la vessie ne doivent pas nécessairement se rendre chez le médecin. Elles peuvent prendre contact quand les symptômes sont incommodants ou durent plus d'une semaine.
    Les femmes ayant des symptômes d'une inflammation de la vessie doivent aller chez le médecin si elles sont enceintes ou si elles font de la fièvre ou ont des douleurs au côté ou encore si elles pensent avoir une maladie sexuellement transmissible. Si d'autres symptômes vous inquiètent, discutez-en avec votre médecin.
  • Des enfants ayant de la fièvre sans aucune raison évidente peuvent avoir une inflammation de la vessie et doivent aller chez le médecin.
Quand vous allez chez le médecin pour ces symptômes, prenez vos urines avec vous. Pour récolter les urines il n'y a pas de règles spéciales. Utilisez de préférence les urines du matin. Récoltez-les dans un récipient propre et fermez-le correctement. Pour les enfants, vous pouvez placer des petits sachets afin de récolter les urines. Ceux-ci sont en vente en pharmacie.
Les urines doivent être analysées endéans les deux heures après avoir uriné. S'il n'est pas possible de les amener à temps, conservez-les alors au frigo. Elles restent alors analysables durant 24 heures.

Source: NHG

 
 Demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien !